Journée d'études internationale

Associons
nos savoirs

Lundi 24 septembre 2018

Les pratiques professionnelles de l’action sociale et de la santé doivent mieux répondre aux attentes de la société du 21ème siècle : participation, reconnaissance, prise en compte des personnes. Pour cela, un levier est essentiel : l’expertise des personnes concernées par les soins et les accompagnements sociaux doit être intégrée à la formation initiale et continue.

Issu d’un travail collectif international de plusieurs années, « Associons nos savoirs » mobilise à la fois les secteurs de la santé et de l’accompagnement social. Il fait suite à la Déclaration de Vancouver de 2015, qui posait les bases d’une participation citoyenne à la formation professionnelle, mais avec une orientation surtout sanitaire.

« Associons nos savoirs » adopte une approche volontairement transversale, au-delà des métiers et des repères règlementaires habituels. C’est à un progrès démocratique à part entière qu’il espère contribuer, dans le sens de plus de fraternité et de plus de solidarité.

Nous, parties prenantes des soins et des accompagnements au titre de l’action sociale et de la santé, constatons :

  • Que la participation des personnes concernées à la formation initiale et continue améliore la qualité et l’efficacité des soins et des accompagnements
  • Que ceci a été montré par des travaux de recherche internationaux. Cette participation, en donnant aux professionnels accès aux savoirs et aux réalités vécues par les personnes, développe leur capacité d’attention à autrui, favorise les processus de décision partagée concernant les soins et les accompagnements, tout en contribuant au pouvoir d’agir et à la dignité des personnes
  • Que les pays où cette participation se développe bénéficient de politiques publiques clairement affichées, avec des moyens effectifs de mise en œuvre.
  • Qu’en dépit d’un cadre législatif et réglementaire destiné à favoriser, en France, la participation des personnes aux dispositifs de soins et d’accompagnement social, un réel décalage demeure entre intentions et discours officiels d’une part, pratiques réelles d’autre part. En outre, ces dispositions concernent trop peu les processus de formation initiale et continue, pour lesquels une révolution culturelle reste à faire.
  • Que l’une des raisons de cette situation est notre difficulté à ce que des initiatives dont la valeur ajoutée a été démontrée soient valorisées, reconnues, généralisées.

Conscients que des résistances persistent, mais convaincus qu’elles peuvent et doivent être surmontées, nous souhaitons :

  1. Affirmer notre conviction que l’accompagnement social et le soin ne peuvent se construire sans tenir compte du vécu et du retour d’expérience des personnes qui en bénéficient. A ce titre, la participation de ces personnes est indissociable du travail social comme du soin
  2. Permettre aux professionnels de l’accompagnement et du soin, grâce à cette participation, de renforcer et de renouveler le sens de leur métier et de leur engagement
  3. Promouvoir la place des patients et des personnes accompagnées dans la formation, en s’appuyant sur leurs capacités et ressources propres, et sur celles des communautés auxquelles ils appartiennent (familles et proches, associations, mouvements, quartiers, territoires…)
  4. Reconnaître la légitimité de leur contribution à toutes les étapes du processus de formation : construction des référentiels de compétences des professionnels, élaboration des référentiels de formation, conception des programmes, animation et évaluation des actions pédagogiques
  5. Faire partager la conviction que leur contribution aux dispositifs de formation permet l’émergence d’une relation renouvelée, plus équilibrée et donc plus féconde pour les personnes et les professionnels comme pour les communautés
  6. Affirmer que leur implication est bénéfique pour l’amélioration des postures et des pratiques professionnelles
  7. Soutenir le développement de la participation des personnes accompagnées et des patients à la formation parce qu’elle est aussi une opportunité pour eux d’acquérir de nouvelles compétences, de trouver une légitime reconnaissance et en conséquence, de développer un pouvoir d’agir plus important, à la fois pour eux-mêmes et pour leur environnement. Un accompagnement de toutes les parties prenantes sera nécessaire pour réussir cette mutation culturelle exigeante pour les personnes, les organisations et la Cité

Rejoignez dans la démarche les membres du comité de pilotage Associons nos savoirs Samira Bekhti Cabinet Oratorio, François Blot, réanimation, Institut Gustave Roussy, Marie-Pierre Bougenot APF France Handicap, Agnès Brousse, UNAF, Nicolas Brun UNAF, Alice Casagrande FEHAP, Catherine Cerisey patiente enseignante, Marie Citrini patiente enseignante, Marina Drobi Comité interministériel du handicap, Jean-Christophe Guillemin étudiant en soins infirmiers, Matthieu Elgard formateur, Véronique Ghadi HAS, Clotilde Girier formatrice, Olivia Gross Université Paris 13, Marcel Jaeger Le Cnam, Emmanuelle Jouet Laboratoire de recherche de Maison Blanche, Carole le Floch élue au Conseil régional des personnes accueillies/accompagnées d’Ile-de-France, Isabelle Monnot IFSI Montceau, Paul Morin Université de Sherbrooke, Michel Naiditch Institut de Recherche et de documentation en économie de la santé, Nadine Sguerzi Institut de formation Fondation Œuvres de la Croix-Saint-Simon, Muriel Varenne CARE Conseil.

Et les premiers signataires Sophie Behar aidante familiale, Raoul Dubois administrateur de la fédération des acteurs de la solidarité région Hauts-de-France, Jean-Baptiste de Foucauld et Pierre Guilhaume, coordinateurs du Pacte Civique, Céline Soulas, Économiste de la Santé, BSB Dijon, Sidi-Mohammed Ghadi, représentant des usagers Assistance Publique Hôpitaux de Paris, Gabrielle Chouin CPE Éducation Nationale, chercheur pair, formatrice jeune expert, administrateur ADEPAPE 94, Olivier Las Vergnas professeur à l’université de Lille, Giovanna Marsico Déléguée au service public d’information en santé, Annie Morin représentante des usagers au sein du système de santé (France Rein), André Rieutord Référent médical éducation thérapeutique pour le groupement hospitalier Paris-Sud (AP-HP), Audrey Decottignies coordinatrice médicale UTEP territoire T2-T12, GH Paris-Sud (AP-HP), Elisa Chelle, Université Lyon 3 / Sciences Po, Juliette Laganier directrice générale du GIP Habitat et Interventions Sociales, Yvanie Caillé fondatrice de Renaloo, Michel Doucin administrateur UNAFAM, Elisabeth de Charnacé directrice d’un établissement et d’un service pour enfants en situation de handicap Association Vivre et Devenir, Alexandre Berkesse chercheur Centre d’Excellence sur le Partenariat avec les Patients et le Public de Montréal, Jean-Pierre Worms co-fondateur du Collectif Pouvoir d’Agir, Anne Lecoq conseiller médical FEHAP, Cédric Routier, directeur de l’unité de recherche HADéPaS Institut catholique de Lille, Emmanuel Séhier directeur du réseau qualité RéQua Bourgogne Franche Comté, Emmanuelle Fillon sociologue Ecole des hautes études en santé publique, François Soulage ancien président du Secours Catholique, Bérengère Chatellier conseiller santé social enfance jeunesse FEHAP, Rémi Salomon chef de service néphrologie et hypertension artérielle de l’enfant Hôpital Necker Enfants Malades, Gilles Paumier représentant des usagers au centre hospitalier du Mans (UFC Que Choisir 72), Christine Martin direction de l’autonomie ARS Rhônes-Alpes, Yannick Ruelle, Directeur adjoint chargé de l’enseignement département universitaire de médecine générale Université Paris 13, Agnès d’Arippe membre unité HADéPas université catholique de Lille, Thomas Sannié représentants des usagers AP-HP (Association française des hémophiles), Céline Lefebvre doctorante HADéPaS université catholique de Lille, Monique Mazard directrice du pôle parcours patient CHU de Nice, Jean Wils formateur en santé, Jean Mylonas autoreprésentant, Martine Séné Bourgeois représentante des usagers à l’HAD de la Croix-Saint-Simon Paris, Rozenn Le Berre chercheuse CEM ETHICS université catholique de Lille, Agnès Desbiens ESPE Lille-Nord de France et université de Lille, Aurélie Deltombe Chargée des relations avec les usagers Hôpitaux universitaires Paris Ouest (AP-HP), Fabrice Jasselette section des usagers de Montigny-en-Gohelle, APEI Hénin-Carvin, Michel Bey administrateur de Groupements d’EHPAD et de SSIAD dans les Deux-Sèvres, Muriel Delporte CREAI Hauts-de-France et Université de Lille, Philippe Colombat professeur en Hématologie au CHU Tours, Denis Vallance Président d’UNAFORIS, Diane Bossière Déléguée Générale d’UNAFORIS, Pascal Jarno médecin de santé publique CHU de Pontchaillou, Benoît Eyraud chercheur CNRS Université de Lyon 2, Isabelle Aboustait-Arnould Directeur des soins Directrice IFMK APHP, Claude SEVERAC Délégué CRPA Nouvelle Aquitaine, Malou Grillard Cadre de Santé IFSI Montceau les mines, Catherine Tourette-Turgis, fondatrice de l'université des patients, Sorbonne et Cnam Paris, Christel Prado DGA cohésion sociale et territoires du département de la Manche, Eric Blanchet directeur général Association LADAPT, Jean-Marc GLENAT, formateur à l’IFME de Nîmes et Doctorant à l’INSHEA, Eric Marchandet IRTS Montrouge et Délégué Général de la Fondation ITSRS, Richard ÉTIENNE, professeur émérite à l'université Paul Valéry de Montpellier, Brigitte Chevalex formatrice à Buc Ressources et ex-cadre pédagogique à l'ETSUP, Olivier Huet Directeur général Ecole Pratique de Service Social, Martine Dutoit Pairadvocate et Maitre de conférences Université Evry Val d’Essonne, Philippe Ropers Directeur général de l'Institut Régional Supérieur du Travail Éducatif et Social de Dijon, Frédérik Mispelblom-Beyer sociologue Vice-Président de l'Afdet (association française pour le développement thérapeutique), Sandrine Turkieltaub juriste en droit de la santé, social et médico-social, Germaine Peyronnet Consultante, Olivier Bonaventur directeur CMRFF de Kerpape directeur général Mutualité française Finistère Morbihan, Chérifa NIMAL directeur qualité-gestion des risques coordonnateur des risques associés aux soins Hôpital Européen-Marseille Fondation Hôpital Ambroise Paré, Yannick Breton Président Champ social formations, Michel Hochart directeur général de Buc Ressources, Camille Thouvenot administratrice de l'Institut Régional de Travail Social Languedoc Roussillon, Olivier Cany directeur général de l'institut de travail social de Tours, Elisabetta Bucolo Sociologue Maître de Conférence au CNAM, Stéphane Rullac, professeur ordinaire en innovation sociale Haute école de travail social et de la santé de Lausanne, Leïla Moret professeur de santé publique CHU de Nantes, Anna Altéa Département développement des Ressources Humaines Institut Gustave Roussy, Chantal Bruno parent, membre du comité de pilotage de RepairAidants, formatrice, APF France handicap, Yasmina Younes représentante des personnes accompagnées au Haut-Comité du logement pour les personnes défavorisées et intervenante à l’Institut Régional de Travail Social Parmentier à Paris, Marie-Annick Le Pogam médecin de santé publique et travaille à Lausanne, Romain Vallée conseiller innovation Paris Région Entreprises, Marion Carrel Université de Lille et GIS Démocratie Participation, Charles Foxonet, Enseignant-chercheur, Préfis Laboratoire Corhis, Montpellier-Perpignan, Patricia Fresneau Directrice régionale du conservatoire national des arts et métiers en région Paca, membre de l'équipe pédagogique nationale Santé Solidarité, Sylvie Lourdin Cadre supérieure de santé formatrice Institut de formation des cadres de santé du CHU de Dijon, Agnès AURY Responsable Qualité Institut Robert Merle d'Aubigné, Martine Soubirant Cadre de santé formatrice IFSI CCM Montceau, Jean-Louis Laville professeur au Cnam, Fabrice Gzil philosophe Fondation Médéric Alzheimer, Nadine PEZIERE cadre de santé formateur en institut de formation en soins infirmiers - Lycée Rabelais - parent et patiente expert, Antoine Camilleri Président de l’Association Robert Merle d’Aubigné, Hélène Antonini Déléguée régionale FEHAP Ile-de-France, Tiphaine Lacaze directrice qualité du Samusocial de Paris, Dominique Paturel INRA, chercheuse Sciences de Gestion, HDR, Marc de Montalembert, président du Créai Ile de France, Lydie Gibey directrice du Créai Ile de France, Muriel Londres, e-patiente et patiente enseignante, Alessia Lefebvre Directrice des Etudes EHESP, Cyrille Harpet Enseignant-chercheur Département Santé Environnement Travail et Génie Sanitaire EHESP, Chantal de Singly ancienne directrice générale d’Agence régionale de santé, François Noble directeur de l'ANDESI, Catherine Etienne consultante et formatrice, Pierre Gallix Administrateur du Groupement National de Coopération Handicaps Rares, Jean-Christian Sovrano Directeur de l’autonomie et de la coordination des parcours de vie FEHAP, Patrick Lechaux chercheur en sciences de l’éducation Escol/Circeft Paris 8, Jacques Lequien travailleur handicapé Montigny-en-Gohelle, Brigitte Bouquet professeure émérite Le Cnam, Alicia Jovin chargée de mission pouvoir d'agir et pair accompagnement à la Croix-Rouge française, Professeur Alfred Penfornis Chef du Service d'endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques Centre Hospitalier Sud Francilien, Olivier Griffith Coordinateur du Pôle Ressource Recherche-Formation-Intervention-Sociale Montpellier, Catherine Rouxel formatrice, Nicolas Lechopier Université Lyon1 Projet PACTEM Patients Acteurs de l'Enseignement en Médecine, Céline Barlet Communication Officer European Hospital and Healthcare Employers’ Association (HOSPEEM), Joëlle Lansonneur Leterme Responsable pédagogique Cycle 1, 1ère année Institut de Formation en Masso-kinésithérapie (AP-HP), Bruno Papin directeur général adjoint Mutualité française Centre Val de Loire (groupe Vyv Care), Antoine Boivin, Vincent Dumez, Marie-Pascale Pomey, Philippe Karazivan co-directeurs du Centre d’excellence sur le partenariat avec les patients et le public Université de Montréal, Christophe Dutelle de Negrefeuille Directeur SESSAD 62 APF France handicap Région des Hauts de France (Lievin/St Pol/St Omer), Sophie Renet, docteur en pharmacie et chercheur, Groupe hospitalier Paris Saint Joseph Université Paris Saclay et Université Paris Nanterre - CREF Ed139, Joëlle André-Vert Chef de projet Service des bonnes pratiques professionnelles Haute Autorité de Santé, Jean-Baptiste Capgras, Maître de conférences en Sciences gestion, IFROSS, Université Jean Moulin Lyon 3, Patrick Delamare Coordonnateur général des soins du Groupe Hospitalier Est-Parisien (AP-HP), Judith Fischer et Catherine Schall, formatrices et co-gérantes KAJUCI, Martine Sommelette Présidente du Comité d’Entente des Formations infirmières et Cadres (CEFIEC), Pierre-Yves Traynard Coordinateur - Maitre d'oeuvre, Pôle de Ressources- Ile de France en Education Thérapeutique du Patient, Nathanaël Raballand président de Trisomie 21 France, Pedro Rodriguez et Tarik Guenane Ligue HMC (Grand –Duché de Luxembourg), Frédéric Bouhier Chargé de Mission éducation thérapeutique & implication des usagers CCECQA Nouvelle Aquitaine, Raymond Merle patient expert Doctorant SHS EDISCE de Grenoble, Fondateur de l'Université des Patients de Grenoble, Pr. Christophe Pison Chef du Service Hospitalier Universitaire Pneumologie Physiologie CHU de Grenoble et ancien Président de l’Université des Patients de Grenoble, Nicolas Paugnat Responsable Inspection/Contrôle des établissements et services pour personnes âgées et handicapées Direction des Solidarités et l'Autonomie des Personnes (D.S.A.P) Conseil Départemental des Deux-Sèvres, Carine Maraquin psychologue formatrice Rennes, Monique Carlotti formatrice consultant Paris, Claire Thébault-Jean administratrice de Santé Mentale France directrice adjointe de la filière socio-éducative et des mandataires du Centre Hospitalier Apes-Isère, Luc Blanquet Grossard cadre socio-éducatif Centre Hospitalier Alpes-Isère, Claire Aubert chargée d’ingénierie de formation à l’Institut régional de travail social Paris-Ile-de-France, Claire Hédon Présidente ATD Quart Monde France, Géraldine Dall'Aglio Brambilla Avocat honoraire patiente intervenante en ETP membre de l'Association AGARO, Bernard Durand Président de l’association la Nouvelle Forge et président d’honneur de santé mentale France, Dr Benjamin Gouache responsable du Centre référent de réhabilitation psychosociale et de remédiation cognitive de Grenoble, Jacques Marescaux Président de Santé Mentale France, Isabel Musy Cadre socio-éducatif Etablissement de Santé Mentale « Portes de l’Isère », Dr Olivier Canceil Chef de pole Pôle XIIème arrondissement - Secteur 75G10/11 Hôpitaux de St Maurice, Muriel Bénard Directrice des Ressources Humaines et des Affaires Médicales Fondation Bon Sauveur d’Alby, Josiane Bigot, présidente de la CNAPE fédération des associations de protection de l’enfant, Jérôme Voiturier directeur général UNIOPSS, Sébastien Goua, Responsable innovation au Groupe Associatif Siel Bleu, Eve Gardien, Maître de conférences en Sociologie à l'université Rennes 2, Dr Catherine Devoldère présidente et Françoise Galland directrice et cofondatrice de l’association SPARADRAP, Blandine Bricka formatrice, Marie-Jeanne Richard Présidente de l’UNAFAM, Claude Guerry secrétaire-adjointe de Santé Mentale France, Dominique Launat, association RESO5 à Rennes et secrétaire général de Santé Mentale France, Laure Albertini Cheffe de projet Formation-politiques inclusives secrétariat d’Etat aux personnes handicapées, Dominique Terrasson Cheffe de projet Prévention et lutte contre la maltraitance dans le secteur social et médico-social Direction générale de la cohésion sociale, Gilles Mirieu de Labarre Président de Solidarités nouvelles face au chômage, Pascal Jacob président d'Handidactique, François de Singly professeur de sociologie, Jean Caron enseignant en retraite de la faculté de médecine de Reims, Etienne Petitmengin ancien secrétaire général du comité interministériel du handicap, Hélène Poussier Neuropsychologue, Référent psychologue région Nord-Ouest groupe Korian, Claire Compagnon Déléguée interministérielle à la stratégie nationale autisme, Noémie Terrien, coordonnateur-responsable de la structure régionale d'appui Pays de la Loire QualiREL Santé, Corinne Bébin présidente de la commission médico-sociale de la CRSA Ile-de-France et secrétaire générale d’Intellicure, Cédric Grouchka membre du collège de la Haute Autorité de santé, Juliette Corré retraitée ex-fonctionnaire de l'Etat/Santé, Sylvie Bouchard chargée de mission au réseau qualité Bourgogne Franche Comté RéQua, Valentin Daucourt conseiller scientifique réseau qualité RéQua Besançon, Nathalie Mesny présidente de Renaloo, Magali Léo Responsable du Pôle Plaidoyer de Renaloo, Claude Reliat responsable du Centre de Formation des Professionnels de Santé du CHU Angers, Marc de Singly chargé de la relation client et du développement pédagogique et de projets du Centre de Formation des Professionnels de Santé du CHU Angers

Pour soutenir la déclaration Associons nos Savoirs, ou en savoir plus, contact : alice.casagrande@fehap.fr


Avec le soutien de :

Partenaires de l'événement